Vanity Fair, enfin la version française

Je suis fascinée depuis plusieurs années par le magazine américain Vanity Fair, et à défaut de lire la version papier (s’acheter un magazine étranger en france reste compliqué et cher), je suis une fidèle lectrice du site internet. Quand j’ai appris il y a quelques mois qu’une version française allait sortir, sous la houlette de Michel Denisot himself, je n’étais plus que joie. Et hier, jour de lancement, je me suis naturellement précipitée chez mon marchand de journaux (après avoir fait les soldes quand même, j’ai quand même le sens des priorités). Vanity Fair c’est un magazine féminin qui n’en est pas un. C’est l’alliance du sérieux et du glamour, des plumes prestigieuses, des photos sublimes, beaucoup de portraits, de la politique, de l’économie, de la culture et de l’art, des faits de société, du cinéma…

Parmi les articles les plus intéressants de ce premier numéro il y a notamment:

  • Le portrait de Xenia Sobtchak, starlette russe devenue une des plus farouches opposantes de Poutine
  • L’article de Pamela Druckerman (américaine et auteur de Bébé made in France) qui s’interroge sur le pessimisme des Français inculqué dès la naissance et dont nous avons fait un mode de vie.
  • “Retour à Columbine” sur le contrôle des armes à feux aux Etats-Unis
  • Le long portrait de Scarlett Johansson (photoshopée à la Une)
  • Celui de Nicolas Vreeland, ancienne figure de la nuit New-Yorkaise devenu un des conseillers du Dalaï-Lama
  • L’incroyable parcours du faussaire d’art Wolfgang Beltracchi

D’autres articles ont moins d’intérêt (En 2013, comment un mag peut-il encore consacrer un article aux bonnes adresses de Saint-Tropez, seriously) mais globalement ce premier numéro répond à mes attentes avec beaucoup d’articles de fond sur des sujets très variés, même si la police riquiqui pique un peu les yeux et que ça manque de jolies photos. Et puis évidemment il faut se farcir un nombre hallucinant de pages de pub (43 pages avant d’arriver à l’édito!) mais c’est sans doute ce qui permet au mag d’être vendu à un prix raisonnable tout en proposant un contenu de qualité (Le prix de lancement est de 2€, et les numéros suivants seront à 3,95€). Je vais encore attendre un peu avant de m’abonner mais j’achèterais en tous cas le numéro 2.

3 Comments

Leave a Comment

https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://www.devinequivientbloguer.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif