La face cachée des comptines

Depuis quelques semaines je découvre l’incroyable pouvoir de la comptine sur Ma Chouette. Le visage qui s’illumine, les petites mains qui s’agitent pour faire les marionnettes, le corps qui bouge pour une première tentative de danse maladroite. Je ne m’en lasse pas, alors j’ai emprunté des CD à la médiathèque et je bouffe de la comptine à longueur de journée. Un monde enchanteur peuplé de souris vertes, de petites poules rousses et de meuniers qui dorment… Enfin c’est ce que je croyais car j’ai découvert que les comptines avaient aussi leur côté sombre. Quelques exemples ?

  • Ne pleure pas jeannette : Je ne connaissais pas cette chanson mais elle figure  sur plusieurs compilations destinées aux tout-petits.  Les paroles ne sont pourtant pas vraiment adaptées au public visé, c’est le moins que l’on puisse dire:

Ne pleure pas, Jeannette,
Nous te marierons
Avec le fils d’un prince
Ou celui d’un baron.
Je ne veux pas d’un prince,
Encor’ moins d’un baron.
Je veux mon ami Pierre,
Celui qu’est en prison.
Tu n’auras pas ton Pierre,
Nous le pendouillerons.
Si vous pendouillez Pierre,
Pendouillez moi avec.
Et l’on pendouilla Pierre,
Et sa Jeannette avec.
En route, amis, en route,
Nous les dépendouill’rons.

  • J’ai du bon tabac dans ma tabatière. La plus politiquement incorrect. Et pourquoi pas une version enfantine d’Ah le petit vin blanc ?
  • Au feu les pompiers, y’a la maison qui brûle, au feu les pompiers v’la la maison brûlée.  Je lui décerne la palme de la chanson la plus anxiogène.
  • Fais dodo Colas mon petit frère. Surprise en écoutant la version originale de ce grand classique qui se termine en fait de cette façon: « Si tu fais dodo / Maman vient bientôt / Si tu ne dors pas / Papa s’en ira » . Gloups.
  • Il court il court le furet: Oui quoi elle est mignonne cette chanson, il repassera ici, il repassera par-là… Sauf qu’il s’agit d’une contrepèterie: Il fourre il fourre le curé. Dans la bouche d’un marmot de 3 ou 4 ans ça fait frémir, non?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

Leave a Comment

 
%d blogueurs aiment cette page :