A fleur de peau

Quand j’étais jeune étudiante, il y a donc quelques années (*soupir*), je m’offrais régulièrement des fleurs. Presque chaque semaine en fait,  j’allais dans une de ses chaînes de fleuristes dans lesquelles on peut composer soi-même son bouquet, j’y choisissais un petit bouquet de roses, ou de tulipes, j’y ajoutais un peu de feuillages ou de gypsophile. J’affirmais à la vendeuse que c’était « pour offrir » pour qu’elle me fasse un bel emballage, et je rentrais chez moi avec mon petit bouquet précieux, que je disposais avec soin dans un joli vase. Je ne sais pas d’où me venait cette habitude, et je me demande quand et pourquoi j’ai fini par la perdre. Parce que les fleurs c’est périssable, et avec l’âge j’ai sans doute perdu le goût du superflu.

Heureusement que l’on m’en offre parfois, on m’a ainsi offert ce bouquet vendredi, et j’ai retrouvé un peu de ce  petit plaisir perdu…

(Je participe avec ce billet aux lundis de Zaza et de Chrys. Le thème de cette 21ème édition, les FLEURS: Naturelles ou pas, photographies, peintures, tissu, bijoux, poème, senteurs… Qui nous offre des fleurs ce lundi?)

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

Leave a Comment

 
%d blogueurs aiment cette page :