« Il n’y a pas que l’argent dans la vie, il y a aussi les fourrures et les bijoux »*

* Le titre de ce billet est emprunté à la spirituelle Elizabeth Taylor. J’ai longuement hésité avec une citation d’un non moins illustre personnage (visiblement le thème des bijoux inspire les plus grands), Patrick Sébastien: « Ce sont souvent les femmes les moins brillantes qui ont le plus de bijoux ».

Je ne suis pas une grande amatrice de bijoux, même s’il m’arrive d’en porter pour les grandes occasions, au quotidien  je ne porte qu’une paire de boucles d’oreilles. Je n’en achète jamais, je préfère qu’on me les offre, et mes rares bijoux sont tous associés à une personne ou un évènement particulier: Il y a les quelques bijoux offerts par mon compagnon,  ou les boucles d’oreilles offertes par ma mère pour mes 30 ans. Et puis il y a cette montre léguée par ma grand-mère, elle appartenait à une arrière-arrière-arrière… grande-tante bretonne, montée travailler comme bonne à Paris au début du XXème siècle (Non elle ne s’appelait pas Bécassine!) . Je ne la porte que rarement, je suis terrifiée à l’idée de la perdre, et je la planque dans un endroit improbable.  J’aime l’idée qu’un jour je transmettrais à mon tour ce bijou à ma fille…

Avec ce billet je participe aux lundis de Zaza et Chrys, le thème de ce lundi 28 février étant les bijoux (Un bijou que vous aimez, que vous portez, que vous avez fabriqué, qui vous a été offert, qui ne vous quitte pas, un bijou dont vous rêvez, un bijou porte-bonheur, un bijou pacotille, un bijou d’enfant, un bijou en texte ou en images.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Leave a Comment

 
%d blogueurs aiment cette page :